Présentation d'une lithothérapeute

Publié le par Julia Boschiero

C'est vrai que je ne vous ai pas encore parlé de moi... Mais le suspense touche à sa fin, vous allez ENFIN savoir qui se permet de vous donner des leçons en lithothérapie !

Trêve de plaisanteries : Je m'appelle Julia, née en 1987 à Strasbourg, et j'ai décidé de faire de la lithothérapie mon métier depuis quelques années maintenant, ce qui est chose faite depuis la rentrée 2007.

Pour ceux qui se posent la question quant au nom de Boschiero, R.G Boschiero est tout simplement mon père (eh oui, la fièvre des cailloux n'est pas venue de nulle part). J'ai bien entendu suivi ses formations (et même un bon nombre de fois), mais en ce qui concerne mon contact quotidien avec les minéraux c'est à ma mère, Simone Da Silva Gouveia, que je le dois : elle est gemmologue (et également lithothérapeute, décidément, j'ai pas fait original) et tient une boutique de bijoux en argent et pierres du nom de Gaïa à Strasbourg dans laquelle j'ai travaillé trois ans en tant que responsable du rayon pierres et outils de lithothérapie.

Gaïa existe depuis 18 ans, j'avais donc (petit calcul) 3 ans lors de l'ouverture, et c'était un commerce spécialisé dans la vente de minéraux jusqu'en 1997 (je ne suis plus trop sûre de la date, mais on va dire que ^^)... Je me suis par la suite perfectionnée en minéralogie grâce aux ouvrages spécialisés et les nombreuses pierres que j'ai pu croiser.
Pour ce qui est de la partie énergétique, j'ai commencé à m'intéresser aux symboles et à l'énergie qu'ils produisent vers l'âge de 10 ans. après des expériences plus ou moins drôles dans le dommaine de la magie, j'ai fini par me rendre compte que la discipline que développait mon père travaillais également avec ces énergies et ces influences invisibles. J'avais déjà à ce moment-là plusieurs années d'expériences personnelles qui me permettaient de comprendre les fonctionnements des énergies de façon plus claire.

C'est pourquoi, aux jours d'aujourd’hui, j'estime que mon cheminement reste personnel, même s'il rejoint celui de mes parents : aucun des deux ne m'a jamais demandé de reprendre le flambeau, mais plus j’apprends à me connaître plus je me rends compte que c'est sur leurs traces que je veux avancer, et la fierté que j'éprouve d'être leur fille me donne la force de défendre mes idéaux et mes objectifs.


Un grand merci donc à tous les deux pour ce qu'ils ont fait et font encore pour moi.

 


Publié dans Divers

Commenter cet article

Anita (Annan) 07/09/2008 14:12

Bonjour Julia,

je suis ravie que tu m'ais contactée ! En effet je suis passionnée de lithothérapie et le premier stage auquel j'ai eu la chance de participer avec ton père m'encourage davantage dans cette voie. J'aime beaucoup ton site, je me suis d'ailleurs permise de mettre un lien depuis mon blog. ^^

Si tu as des conseils, sur la pratique, sur les démarches pour devenir soi-même lithothérapeute (je voudrais pouvoir travailler sur les animaux également), je suis preneuse !!

Bonne continuation à toi,

Anita

Julia Boschiero 08/09/2008 14:24


Merci pour ton commentaire et pour le lien.

Je m'empresse de faire un article sur les qualifications requises pour devenir lithothérapeute et comment les obtenir. C'est un sujet serieu que beaucoups de gens prennent à la légère, je te
remercie de m'y avoir fait penser.