Action des pierres sur le physique : Qu'en est-il vraiment ?

Publié le par Julia Boschiero

maladie

 

 

Dans tous les ouvrages de lithothérapie ainsi que sur l'ensemble des sites traitant du sujet, on peut lire des propriétés associées aux pierres, dont certaines tournées vers une amélioration de notre état physique, de notre état de santé. De plus en plus les polémiques éclatent autour de ce thème, certains utilisateurs des pierres considérant à tort ces propriétés comme comparables à celles d'un médicament, les sceptiques considérant l'ensemble comme une vaste arnaque portant atteinte à la santé publique... Il est dit un peu partout que les pierres ne doivent en aucun cas remplacer les traitements médicaux classiques. C'est entièrement vrai, voyons pourquoi.

 

Lire la suite...

Publié dans Lithothérapie

Commenter cet article

Florence la Géomancienne 28/02/2011 12:56



Merci beaucoup pour cet article qui met à plat les arguments anti et pro-lithothérapie de façon  très constructive, et que je vais faire partager autour de moi.


J'ai pu constater récemment pour moi-même et des proches un effet très net de certaines pierres (malachite et cristal de roche en l'occurrence) sur l'atténuation de douleurs (application de la
pierre sur l'endroit douloureux et ingestion sous forme d'eau de gemme), mais il reste effectivement limité dans le temps, et ne peut donc apporter qu'une aide ponctuelle. Un médicament adapté
n'est donc pas à négliger en même temps pour soigner la cause et pas seulement le symptôme.


Mais de ce que j'ai aussi constaté dans mon expérience, le grand avantage de la lithothérapie, cependant, est qu'en utilisant les pierres régulièrement, elles renforcent nos capacités de
résistance aux agressions physiques extérieures et sont donc un excellent moyen de prévention pour lutter contre certains problèmes et fragilités physiques. Bien sûr, elles ne les éliminent pas
totalement (pour prendre un exemple simple, les douleurs menstruelles reviennent quand même chaque mois en moyenne), mais elles permettent souvent de prendre moins de médicaments quand même. Ce
n'est pas à négliger, compte tenu des effets secondaires indésirables que l'on renconte parfois dans la prise de médicament...